A la une

 

14 Octobre 2022

 

 

Sortie de notre premier Hors-série.

 

 

Les croix de Montselgues   par Bernard Nougier

 

 

(70 pages)

 

 

En vente  au prix de 15€  auprès de l'association (avec 5€ supplémentaires de frais d'envoi, utiliser la page contact)

 

ou aux Vans, à la librairie La belle Hoursette et à Mag Presse.

 

 

 


      Pourquoi s’intéresser aux croix, et en particulier à celles de Montselgues ? « Les croix, ce sont des archives de plein vent, toujours menacées. », dit excellemment Bernard Nougier, l’auteur de cette mise en valeur des quarante-huit croix qu’il a répertoriées sur le plateau dominant notre Pays des Vans.

 

   Eléments d’un patrimoine devenu commun à tous, elles sont présence humaine, « à la croisée de l’histoire, de la géographie et de traditions religieuses, témoins d’une époque à laquelle nous sommes redevables ».Retrouver les croix du plateau de Montselgues, parfois imposantes, parfois quasi effacées, c’est réveiller une vie quotidienne millénaire.


     Multiples étaient leurs fonctions : « Les croix sont dressées comme bornes, implantées pour marquer des limites, paroissiales puis communales. Elles s’installent comme balises sur les chemins, en particulier à un carrefour. Elles entourent le chef-lieu, pour désigner son approche et marquer à certaines occasions des haltes pour l’accueil. Elles jalonnent les itinéraires,  longtemps de simples chemins muletiers, qui reliaient hameaux et mas dispersés au chef-lieu et à l’église. Elles font mémoire des tragédies collectives, d’accidents dramatiques. Elles sont les témoins par excellence des solidarités ordinaires, lorsqu’on se donnait rendez-vous près d’elles, lorsqu’on se côtoyait ensemble au cours de processions, lorsqu’on déposait un instant à leur pied le cercueil, sur le long et parfois très rude parcours menant à l’église … »


    Mais il s’agit aussi de nature, et de beauté : dressées au bord des pentes vertigineuses ou blotties au creux de la végétation, les croix de Montselgues ponctuent de leur présence les magnifiques paysages du plateau. Les photos qu’en a prises Bernard Nougier - disons-le, dût sa modestie en souffrir ! - sont splendides, et elles apparaîtront comme telles aux  croyants comme aux incroyants.

 

  Quant à lui, qui s’honore d’être fils de paysan, il est prêtre : il fut naguère curé de Largentière. Son intérêt pour les croix tient aussi - ou d’abord - à sa foi : pour lui, la croix possède une symbolique forte, « désignant un rebelle au nom de l’Amour ».

 

  Bernard Nougier est par ailleurs un amateur éclairé d’art roman, sur lequel il a écrit de nombreux articles. La Viste est heureuse qu’il ait bien voulu lui confier ces pages, pour ouvrir en beauté sa collection de Hors-série.